Adieu, Bessy

Poem by Thomas Moore
French version by Thomas Gounet

Loin de toi, loin de toi, Bessy, mes amours,
Je vais trainer mes tristes jours.
Plaisirs passés, plaisirs passés, que je déplore,
Auriez-vous fui pour toujours?

Adieu Bessy! adieu, Bessy!
Nous nous verrons encore.

Ces beaux jours doivent revenir.
Reposons-nous sur l’avenir.
Alors, alors, le mal qui nous dévore
Ne sera qu’un souvenir.

Adieu Bessy! adieu, Bessy!
Nous nous verrons encore.

Je croyais, je croyais, te donnant ma foi,
Pour toujours vivre près de toi
Notre amour, à peine à l’aurore,
Du destin subit la loi.
Notre amour, à peine à l’aurore,
Du destin subit la loi.

Adieu Bessy! adieu, Bessy!
Nous nous verrons encore.

Pour mon coeur brisé, desormais,
Plus de calme, de douce paix!
Une heure, une heure, et celui qui t’adore
T’abandonne pour jamais.

Oh! non, Bessy, oh! non, Bessy,
Non, non, non, nous nous verrons encore. Adieu.

Page 1 of Adieu, Bessy

Home

Contents

About this site