Le Chasseur Danois

Poem by A de Leuven

Entendez-vous dans la bruyère?
Déjà chante le coq des bois.
Allons, allons! Réveillez-vous, mon père!
Volez à de nouveaux exploits!
En chasse! en chasse! en chasse! et que Dieu vous protège!
En chasse! et que Dieu vous protège!
Et toi qui chante là-bas,
Ce soir tu ne chanteras pas!

Entendez-vous la voix fière
De votre épagneul favori?
Il se fait tard, il vous appelle, il vous appelle
Pour que vous partiez avec lui.
En chasse! en chasse! en chasse! et que Dieu vous protège!
En chasse! et que Dieu vous protège!
Et toi qui chante là-bas,
Ce soir tu ne chanteras pas!

Allons, allons, sans plus attendre,
Mon père, levez-vous enfin!
Allons! allons.
La voix d’un fils, ne pouvez-vous l’entendre?
Vous dormez bien tard ce matin.
En chasse! en chasse! en chasse! et que Dieu vous protège!
En chasse! et que Dieu vous protège!
Et toi qui chante là-bas,
Ce soir tu ne chanteras pas!

Ainsi disait dans la chaumière
Un jeune enfant. Voeux superflus!
Le vieux chasseur, son pauvre père,
Hélas, ne répètera pas:
En chasse! en chasse! en chasse! et que Dieu vous protège!
En chasse! et que Dieu vous protège!
Et toi qui chante là-bas,
Ce soir tu ne chanteras pas!

Page 1 of Le Chasseur Danois

Contents

About this site