Le Maure Jaloux

Poem by M...

Je vais revoir la beauté que j’adore.
Un plaisir pur, un plaisir pur doit seul remplir mon coeur.
Mais malgré moi ce coeur murmure encore;
Dans son ivresse, dans son ivresse, il connaît la fureur.
Transports jaloux, crainte cruelle,
Pourquoi troubler mes tendres feux?
Ah! Zora, que n’es-tu moins belle?
Sans cesser d’être aussi fidèle,
Ton amant serait plus heureux.

Dans nos forêts la charmante gazelle
À tout mortel, à tout mortel se cache avec effroi
Imite-la, fuis les regards comme elle.
Elle est sensible, elle est sensible et douce comme toi.
Transports jaloux, crainte cruelle,
Pourquoi troubler mes tendres feux?
Ah! Zora, que n’es-tu moins belle?
Sans cesser d’être aussi fidèle,
Ton amant serait plus heureux.

Oh! vain espoir de mon âme éperdue,
Peux-tu cacher, peux-tu cacher tes attraits enchanteurs?
Le beau palmier qui monte dans la nue
N’échappe point, n’échappe point aux yeux des voyageurs.
Transports jaloux, crainte cruelle,
Pourquoi troubler mes tendres feux?
Ah! Zora, que n’es-tu moins belle?
Sans cesser d’être aussi fidèle,
Ton amant serait plus heureux.

Page 1 of Le Maure Jaloux

Home

Contents

About this site